Sapeurs Pompiers

Sous le commandement du sergent LAQUEUE Cédric et des adjoints le lieutenant LACLAIRE Philippe et l’adjudant MAILLARD Gilbert, le centre de secours de Novion-Porcien compte 48 sapeurs pompiers.

  • 1 officier capitaine médecin
  • 3 sous-officiers supérieurs adjudant/chef
  • 1 sous-officier supérieur adjudant
  • 7 sous-officiers sergent/chef
  • 7 hommes du rang caporal/chef
  • 7 hommes du rang caporal
  • 19 hommes du rang de 1ère classe
  • 3 hommes du rang sapeur

Le centre de secours effectue entre 80 et 120 interventions par an.

  • 40% secours à personnes (SAP)
  • 25% accident voie publique (AVP)
  • 25% feux (véhicule, maison, ferme, etc…)
  • 10% divers (inondation, tempête, etc…)

Pour ce faire, le centre de secours dispose du matériel suivant :

  • 1 véhicule de secours aux asphixiés et aux blessés (VSAB)
  • 2 véhicules toute utilité (VTU)
  • fourgon pompe tonne (FPT)
  • 1 véhicule première intervention (VPI)
  • 2 véhicules légers (VL)
  • 3 motos pompes remorcables (MPR)
  • 1 moto pompe flottante (MPF)
  • 1 groupe électrogène (GE)
  • 1 groupe épuisement de cave (GEC)
  • 4 tenues d’hyménoptères

Une manoeuvre réménérée par mois est obligatoire, soit le premier dimanche du mois de 8h à 12h.
Un minimum de 80 heures de gardes sont souhaitées par mois.

Deux formations sont obligatoires pour entrer au centre de secours :

  • FIA : Formation Initiale Appliquée ; 138 heures de stage le semadi ou pendant les vacances scolaires
  • CAPSE: Certificat de formation aux Activités de Premiers Secours en Equipe ; 52 heures de stage le semadi ou pendant les vacances scolaires

Formalité pour un engagement sous la tutelle du chef de centre pour une durée de 5 ans renouvelable.

  • inscription tous les trimestres
  • être agé de 16 ans (au moins)
  • jouir de ses droits civiques
  • avoir un casier judiciaire compatible avec l’exercice des fonctions
  • être en position régulière vis-à-vis du service national
  • remplir les conditions d’aptitude médicale et physique et être vacciné contre l’hépatite B